Constructeur de Maisons Individuelles

Terrain isolé : les erreurs à éviter pour réussir votre projet de construction

Milcendeau Entreprise Générale De Bâtiment Réalisations Conformes 285

Vous prévoyez la construction d’une maison individuelle et vous vous demandez quel terrain choisir ? En effet, le choix n’est pas toujours facile dans la mesure où il faut prendre connaissance d’un certain nombre de points avant de prendre une décision définitive. Bien entendu, certains points relèvent de l’aspect réglementaire dans votre région. Dans cet article, nous vous citons les principales erreurs à éviter pour réussir votre projet d’achat terrain isolé.

Omettre de définir vos besoins précis

Vous avez trouvé un beau terrain pas cher et la tentation vous gagne pour l’acheter. C’est une erreur commise par beaucoup de gens en cours d’achat d’un terrain isolé.
En effet, il faut regarder l’ensemble des points suivants :

  • Préférez-vous la campagne ou la proximité de la ville ?
  • Avez-vous des enfants en bas âge ?
  • Êtes-vous prêt à parcourir de longues distances pour vous rendre à votre travail ?
  • Existe-il à proximité les commerces et les commodités principales ?

Autant de questions auxquelles vous devez répondre avant de faire votre choix, car elles constituent des réponses à vos besoins réels.

Oublier les frais relatifs à l’entretien du terrain

Si vous faites le choix d’un grand terrain, sachez que le prix réel n’est pas juste celui qui sera affiché sur votre contrat de vente. En effet, vous devez prévoir également un budget pour l’entretien de la parcelle. Avez-vous les moyens d’engager un jardinier pour ce travail ? Sinon, êtes-vous prêt à le faire vous-même ? Posez-vous toutes ces questions avant de faire le pas. Non seulement cela vous évitera des ennuis à l’avenir mais vous permettra de bien organiser votre budget.

Négliger la constructibilité du terrain

Au moment de trouver le terrain idéal, on est souvent tellement emballé qu’on oublie de s’assurer quant à la constructibilité du terrain. Et pourtant, c’est une étape cruciale dans tout projet de construction qu’il s’agisse d’une simple maison individuelle ou d’un immeuble.
Pour cela, prenez contact avec votre mairie afin de recevoir un certificat d’urbanisme. Ce document officiel vous fournit toutes les données nécessaires concernant votre futur terrain. Vous saurez ainsi les normes de construction et la situation concernant les risques.
Vous pouvez également recevoir du vendeur du terrain le document concernant l’état des risques que ce soient naturels, technologiques, etc. vous êtes ainsi en possession des principales données sur la situation concernant votre terrain ainsi que ses environs : existence d’une mine, inondations, mouvement de la terre etc.

Prendre comme acquis le raccordement aux réseaux

La parcelle que vous souhaitez acquérir est-elle viabilisée ? Dans le cas contraire, mesurez la distance par rapport aux différents réseaux : gaz, électricité, téléphone et internet. Si la distance est longue, vous risquez de payer très cher le raccordement.
Et qu’en est-il de l’assainissement ? En cas d’absence de tout-à-l’égout, votre terrain à bâtir permet-il la mise en place d’un système d’assainissement individuel ? Avez-vous prévu le budget nécessaire car cela risque de vous coûter assez cher.

Sous-estimer le bruit environnant

Votre confort doit être le premier mobile de l’achat de votre terrain. Afin d’être sûr que votre future maison vous procurera la sérénité escomptée, tâchez de visiter votre terrain à des moments différents de la semaine et de la journée. Vous aurez ainsi une idée réelle des nuisances sonores, encore plus vrai s’il existe une voie ferrée ou une route nationale à côté.
D’autres éléments peuvent également constituer une source de bruit permanent : proximité d’un aéroport, présence d’une usine, etc. Prenez le temps de vérifier tous les points affectant votre confort.